http://www.jimmylemagicien.com

Le Journal de Québec - page 58
03/10/2008
Un article de Pierre O. Nadeau

Jimmy le Magicien
Deux ans pour préparer son plus gros spectacle

« Trouvez-moi 500 000 $, et je vous fais disparaître le Parlement de Québec », lance le plus sérieusement du monde le jeune illusionniste beauceron Jimmy le Magicien, qui aspire à suivre les traces de son idole, David Copperfield.

Il a 29 ans, et depuis l'âge de 15 ans, il multiplie les numéros devant public avec 200 prestations à son actif, dont l'une devant ses pairs au Stade Olympique. Le dimanche 12 octobre, Jimmy Lessard, alias Jimmy le Magicien, présentera son plus gros spectacle en carrière au Théâtre Place de l'Église à Saint-Georges de Beauce.

Il alignera plusieurs grandes illusions, dont certaines ont nécessité jusqu'à deux ans de développement avant d'être prêts pour la scène.

On le verra faire apparaître des colombes, puis transpercer sa partenaire Chantale Quirion de sept lames bin affilées et la faire ressortir indemne de sa « chambre de torture ».

Une carte déchirée en morceaux et brûlée se retrouvera reconstituée à l'intérieur d'une orange tenue par un spectateur.

Le spectacle interactif permet au public d'apprendre quelques tours de passe-passe puisés dans le livre que Jimmy a publié il y a quelques années.

Lévitation
Le spectacle qu'il produit lui-même comporte un hommage à Houdini avec un numéro au cours duquel il arrive « en mois de trois secondes » à se libérer d'une boîte où il a été enfermé enchaîné.

Dans l'attente du dénouement heureux d'un projet de tournée canadienne, Jimmy le Magicien a commencé à travailler sur un nouveau numéro de lévitation au cours duquel il fera « voler » sa partenaire autour de lui.

Il aimerait aller plus loin et imiter son idole David Copperfield qui arrive à faire voler sa partenaire au-dessus du public. « Je pourrais le faire… tout est question de budget. C'est le genre de numéro qui coûte très cher et qui demande  beaucoup de travail de mise au point », nous dit celui qui dit décoder la plupart de numéros des grands illusionnistes.

Davantage attiré par l'emballage spectaculaire de la démarche de Copperfield que par les numéros de rue de Criss Angel, Jimmy le Magicien assure que si le premier a pu faire disparaître la Statue de la Liberté, lui, pourrait faire disparaître l'édifice du Parlement. « Tout est affaire de budget ; pour réaliser cette illusion, il me faudrait 500 000 $… »

( Texte sous la photo : Le Beauceron Jimmy le Magicien rêve de suivre les traces de David Copperfield. )