http://www.jimmylemagicien.com

La Voix de la Matane- page 3
24/02/2010

Des salles combles

(Texte sous la photo : (JF) Pendant son spectacle, Jimmy le Magicien a invité sur scène un spectateur pour se prêter au numéro de la guillotine.)

Même si le spectacle du dimanche est toujours une valeur sûre dans la programmation d’Opti-Neige par son assistance nombreuse, celui de l’édition 2010 a fracassé tous les records. La salle du sous-sol de l’église Saint-Jérôme a littéralement été prise d’assaut par près de 500 petits et grands. Le spectacle de Jimmy le Magicien valait le déplacement. Le spectacle d’illusion a beaucoup plus et a su confondre tous les sceptiques.

Un autre événement qui n’a pas été en reste est le «5 à 7 à la Dieu merci ! ». La petite salle des Moose était pleine à craquer, avec plus de 140 spectateurs. Les responsables de l’activité, organisée par la Table jeunesse de la Matanie, ont craint pendant un moment de devoir refuser des gens à la porte.

Les quatre invités se sont prêtés avec brio aux scènarios que leur ont proposés des membres de la Ligue d’improvisation de Matane. Hélène Gagné, Yvon Barrette, Claude Canuel et Denis Lévesque ont livré une performance tout à fait enlevante.

Le Prix de la juge a été Remis par Mylène Fortin, du Théâtre des Grands Vents de Matane, au comédien Yvon Barrette, qui s’était notamment fait connaître par le film Slap Shot.

Certaine activités moins populaires
Certaines autres activités ont été moins populaires, comme la Soirée Ados branchés qui a attiré seulement 35 enfants et le spectacle d’ouverture présenté par Bardefou, qui comptait 150 personnes, tout au plus. Cela n’a pas empêché le groupe, composé de sept chanteurs et musiciens, d’offrir un spectacle de musique traditionnelle fort généreux et réjouissant. D’ailleurs, Yves Sirois compte bien faire des modifications pour l’an prochain concernant cet aspect, compte tenu de l’ampleur du budget alloué au spectacle d’ouverture par rapport à la trop faible assistance.

Les sculptures  sur neiges étaient plus nombreuses cette années, avec 24, inscriptions, comparativement à 21 l’an dernier. Le Prix du public a été attribué à Caroline Coulombe et Jean-François Labrie, dans la catégorie Familles.